Stage du 26/05: « L’ouverture »

Après de nombreuses années passées à ajuster mon corps, je pensais être arrivé à un niveau correct, je me trompais.

 

Le sens commun d’un des principaux ajustements dans les arts internes, la colonne vertébrale, est qu’elle doit être étirée depuis le sommet de la « couronne martiale » jusqu’au coccyx. C’est exact mais très incomplet, le véritable enjeu n’étant pas tant l’étirement de la colonne vertébrale que son ouverture, je m’explique.

L’articulation de la hanche de profil

Le rôle mécanique de la colonne vertébrale est je cite « chez l’Homme, elle supporte la tête et transmet le poids du corps jusqu’aux articulations de la hanche« . Pour permettre aux muscles de se relâcher profondément (song), il faut que cette transmission se fasse de la manière la plus efficace possible: une ligne droite orthogonale par rapport au sol.

Notre question revient donc à dire: « comment effacer au maximum les courbures de la colonne vertébrale ? » Si l’étirement est un premier paramètre, le second est beaucoup plus compliqué, il s’agir d’ouvrir la colonne vertébrale. Cette ouverture se fait essentiellement (mais pas seulement) à partir de deux point bien connus: « Ming men » (le bas du dos) et « Yui Gen » ou « l’oreiller de jade » (la nuque).

Ming Men

En étirant (vers le haut et vers le bas) la colonne vertébrale et en « ouvrant » les courbures naturelles du dos, vous allez aplanir la colonne et gagner en verticalité.

Les effets de la rétroversion du bassin sur les courbures dorso-lombaires

Une fois ces ajustements effectués (et au bout de quelques années de travail tout de même), le sens des classiques fait surface: l’impression d’être vouté alors que l’on est vertical, la poitrine vide « en tonneau », les bras lourds au point d’avoir le sentiment de ne plus pouvoir les bouger etc etc

Ce sont ces ajustements (et bien d’autres) qui constitueront le thème de notre prochain stage, l’objectif terminal étant de travailler dans le sens de la « forme de corps taichi ».

 

A bientôt

 

Pour nous suivre: https://www.facebook.com/hmeparis/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *