Stage du 30/09: Relâchement, verticalité et mobilisation du centre de masse

Un des enjeux des arts internes réside dans la capacité à mobiliser l’inertie générée par un centre de gravité le plus dense possible. Former le corps de manière à disposer en permanence de cette force d’inertie est à la fois la première et la dernière étape du parcours: la première car sans cette capacité, inutile d’aller plus loin et la dernière car elle ne connait pas de limite et nécessite d’être constamment travaillée.
En résumé, comprendre comment la gravité s’applique sur le corps, la laisser s’écouler pour l’amener au niveau de la ceinture pelvienne et ensuite la mobiliser doit être un axe de travail permanent qui passe nécessairement par le relâchement. Sur le plus long terme, l’objectif est de bouger selon un principe très différent de la normale: le corps humain bouge selon le principe du « pendule inversé » (le poids du pendule étant la tête) nous cherchons donc à inverser le « pendule inversé » et à bouger à partir d’un centre dense situé beaucoup plus bas. Vous comprenez ici qu’après le relâchement, l’autre qualité à développer est donc la verticalité qui permet de rediriger le poids de la tête vers le bas.
A-propos-dune-analyse-objective-de-la-voix-de-40-sujets-presentant-des-troubles-musculo-squelett38
Une image résumant les principes évoqués
MAJ au 03/10/2017
Quelques images du stage
IMG_5822 IMG_5833 IMG_5819

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *