Stage du 13/01: étirer pour rassembler

Une des spécificité de l’Aunkai réside dans son mode d’utilisation du corps: contrôler le corps connecté à partir de « juji » (la croix formé à l’intersection colonne/ligne d’épaules) en utilisant le centre comme « moteur ».

Pour en arriver là, il est nécessaire d’étirer le corps dans les 6 directions (pour créer les lignes d’étirement nécessaire au contrôle) mais aussi d’utiliser ces étirements pour comprimer vers le centre et faciliter le mouvement à partir de celui ci. C’est cet aspect « d’étirer pour rassembler » que nous allons aborder à ce stage.

Pour bien le comprendre un exercice simple: mettez les bras en croix parallèles au sol, paumes des mains vers l’avant et étirez (sans contraction musculaire excessive) dans les directions haut/bas et gauche/droite. Demandez à un partenaire de baisser vos bras à partir du coude, la résistance que vous serez capable de lui opposer devrait être conséquente mais pas suffisante.  A présent imaginez que plus vous vous étirez plus vous comprimez vers l’intérieur (ce n’est pas qu’une visualisation, physiquement une sensation très claire est associée), répétez le test, vous verrez qu’à moins de se pendre à vos bras, votre partenaire sera incapable de vous bouger.

 

Un exemple encore plus simple « unbendable arm »

Le but de la formation du corps dans l’Aunkai réside dans cette capacité à étirer/compresser et à bouger avec ces paramètres. Un des exercices emblématique de cette capacité est Shintaijiku (que nous allons forcément aborder).

Une image qui montre bien "juji" à l'intersection des axes

Une image qui montre bien « juji » à l’intersection des axes

A bientôt !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *